mardi 30 juin 2015

Quitter un groupe païen de Patti Wigington, Elemental Magick n° 12 , juillet 2013

Traduction et adaptation de Serpentine

La lectrice Snarkelina Jolie demande «  Je fais partie d'un coven depuis deux ans maintenant, et honnêtement, j'ai le sentiment de ne pas avancer. C'est désormais une corvée de me rendre aux rencontres, et je ne sens aucune connexion avec les Dieux de la tradition ou les personnes du groupe. Je pense sérieusement quitter le groupe et pratiquer en solitaire pendant un temps. Des conseils ? »


Absolument. Premièrement, avant que vous ne décidiez de quitter le groupe, j'évoquerai ces choses avec les leaders. Tout ça sonne comme si vous stagniez un peu, et si d'autres membres ont le même ressenti ce sera une bonne opportunité pour la Grande Prêtresse ou le Grand Prêtre de procéder à quelques changements. D'un autre côté, si vous avez déjà discuté de cela avec les leaders du groupe et que tous sont unanimes sur le fait que ce groupe n'est pas le bon pour vous, il sera peut-être temps en effet de partir. Si vous choisissez cette option, il y a de nombreuses choses à garder en tête.
Si vous appartenez à un coven wiccan ou un autre groupe païen, vous pourrez décider à un certain point que ce groupe ne vous correspond pas.
Alors que le choix de quitter un coven ou un groupe demeure un choix très difficile pour beaucoup de personnes, il est aussi important de réaliser que cela peut être très stressant pour ceux que vous quittez. 

Gardez à l'esprit que des membres quittent des covens ou des groupes païens pour toutes sortes de raisons :
-Vous trouvez que l'engagement demandé ne coïncide pas avec votre emploi du temps.
-Vous avez remarqué que vous n'étiez pas connecté aux Dieux de la tradition.
-Peut-être avez-vous décidé que la voie païenne n'était la bonne pour vous.
-Vous ne pouvez demeurer avec les personnes du groupe ou avec ceux qui mènent le groupe.
-Vous décidez que le groupe que comble pas vos aspirations spirituelles.


Artiste : Franck C. Papé
Peu importe la raison, si vous avez décidé de quitter un groupe ou un coven, il y a des choses à garder en tête.
La première de toutes, informez la personne en charge – Grande Prêtresse ou Grand Prêtre ou autre – que vous désirez quitter le groupe. Ne vous bornez pas à partir. Cela laisse des affaires en suspend, et même si vous partez en mauvais termes, quelqu'un saura inquiet pour vous et se demandera si vous allez bien. Donc informez – par écrit de préférence- que vous vous séparez du groupe et la date à laquelle ce départ sera effectif.
C'est aussi une bonne idée de faire connaître les raisons de votre départ aux leaders du groupe. Si c'est à cause d'un conflit avec un autre membre, les leaders pourront être averti du problème. Également si vous partez pour des raisons qui sont de votre propre fait ( contrainte de temps, etc.). Les leaders seront ainsi au courant que votre départ n'est pas dû à une de leurs actions.
Dans certaines traditions, il vous sera demandé de respecter le serment sur le secret même après votre départ. Il s'agit de simple courtoisie évitant tous propos futurs sur les personnes du groupe quitté. C'est comme lorsque vous quittez un emploi, vos futurs employeurs ne voudront pas entendre des ragots sur votre dernier patron. De plus, si jamais un jour vous décidiez de réintégrer le groupe quitté, ne gâchez pas vos amitiés.

De nombreux covens ont un protocole pour les départs dans leurs arrêtés et mandats. C'est une bonne idée pour un coven d'avoir cette politesse pour un membre quittant ou se séparant du groupe. Même si il s'agit simplement de dire au revoir, l'avoir déjà par écrit facilite les choses pour chacun.
Certains groupes demandent aux membres partants de participer à un tout dernier rituel, ainsi le groupe peut formellement couper les liens magiques avec ce membre. Si vous avez contribué à une pochette ou autre lien magique lors de l'initiation dans le groupe, ce dernier rituel sera le moment pour récupérer vos objets placés.
Si votre groupe n'a aucun rituel de séparation, vous pourriez avoir le désir d'en faire un pour vous-même. Chose qui sera à l'inverse de la cérémonie d'initiation.
Alors que vous ne poursuivez pas votre voyage sur la voie païenne ou avec les Dieux de votre tradition, vous quittez un groupe avec lequel vous avez des liens magiques. Dans de nombreuses cas, couper ces liens magiques confirme la rupture pour la personne partante.
Vous pouvez même faire quelque chose de simple comme une déclaration formelle durant un rituel en solitaire en disant, par exemple : «  Moi, Willow, ne fais plus partie du Coven des Trois Corbeaux, et réaliserai les rites et rituels en tant que praticienne solitaire aux yeux des Dieux, jusqu'à ce que je sois appelée à en faire autrement. »
Finalement, essayez autant que possible de partir proprement. Malgré les doutes que vous pouvez avoir sur le groupe, ou les conflits qui vous ont poussé à partir, parfois tout ce que nous avons à faire est de prendre la route pour poursuivre notre quête.