lundi 10 février 2014

Sous les pluies d'hiver

Une fin d'année chargée et un début en dents de scie. Qu'il est dur de passer ce cap chaque année.
Février, dernier mois de véritable hiver, tu nous apportes la lumière avec Imbolc, réchauffant nos corps épuisés par l'obscurité des tanières et le poids des lainages.
Pour illuminer mes yeux, j'ai fait reluire mes bronzes sur l'autel. Cela s'accordait bien avec le moment à célébrer.
J'espère pouvoir ne pas céder à l'appel des sirènes et suivre un peu la Roue cette année, pour changer. Non, ce n'est pas une résolution. Mais une envie timide. Comme le soleil.
Au pire, ce sera simplement comme d'habitude: ce que je veux, comme je veux. Et oui, les serpents sont capricieux à la sortie de l'hiver...